19/08/2013

Road trip to the Auvergne

Une voiture rouge, un transporter sorte de Jason Statham en beaucoup moins nerveux mais pas forcément moins stressé et surtout plus chevelu, une chanteuse haute en couleur, un chanteur lyrique, une nintendo ds, des tentes multi-places, des duvets, un lit de camp, des sandwichs et c'est parti.

Ils quittèrent Paris vers 14h et apercurent les premiers volcans vers 17h. Un peu après Clermont-Ferrand ils tournèrent plein ouest dans le nature sauvage et verte pour une petite centaine km.

Eventuellemt ou eventually en anglais qui ne veut peut-être pas dire exactement la même chose ils arrivèrent à destination, enfin ils le pensèrent très fort. Aurillac, ville lumière entourée de colline vertes peuplées de vache à cornes (les collines, pas la ville). Le camping officiel du festival étant déjà plein deux jours avant l'ouverture ils quittèrent Aurillac gros Jean comme devant...

Mais le camping de Jussac leur ouvrit ses portes, enfin leva la barrière rouge et blanche et ils purent établir leur camp de base à quelques 10km du quartier général des saltimbanques, Aurillac donc si vous suivez.

Montage des tentes de nuit, point de pluie ni de tapis de sol. Il faut dormir. Il est 23h44.

2 commentaires:

Morille a dit…

Un roadtrip en Auvergne! Hé copieur, tu fais tout comme moi!

Jeremie Gerhardt a dit…

Et je suis même passé en Bourgogne avant...

Mais je crois que c'est le lot des grands esprits, on s'influence.