15/01/2012

Entrée dans la matrice

Un nouveau lieu à découvrir ça fait toujours plaisir. Surtout que celui là n'est pas vraiment nouveau nouveau, j'y passe devant, derrière et sur les côtés assez régulièrement, et ce à pieds, en vélo, seul ou en groupe. Il ne s'agit pas d'une personne mais du Gorki Theater.

Suivant l'homme aux douze milliards de connections berlinoises que nous appellerons Samuel (je n'ai pas encore le niveau, juste deux ou trois milliards pour moi, encore du boulot) nous nous dirigeons vers le Gorki Studio pour la pièce "Der Penner ist jetzt schon wieder woanders". Ambiance très jeune/cool/beau/arty/bla/bla/bla pour cette première et pour rajouter au coefficient "classe" notre contact fait parti de la troupe qui joue ce soir.

Comme un spectacle de danse vu récemment la scène est tout en longueur, les spectateurs se font face, l'action se déroulant au milieu dans ce qui est supposé être un wagon de U-Bahn. Et c'est réussi, plafond bas, on est assis sur des bancs, les acteurs se mêlent au public (toujours éviter de s'asseoir au premier rang!). Intéressant jeu de couleurs fluos et autre lumière phosphorescente. Comme d'autres shows vus ces derniers mois, les acteurs chantent, jouent avec des marionnettes, définitivement multiforme même si on peut noter l’absence de projecteur.


Après pour le contenu je rappelle que tous ces gens parlaient allemand. Donc j'ai pas tout compris sauf peut-être le manque de subtilité du texte et la façon dont les thèmes sont abordés.

Qui dit "General Probe" dit aussi fête qui s'en suit dans le théâtre. Le bar reste ouvert, une dj aux commandes, bonne musique de party, petit hip-hop des familles, bonne ambiance, les gens dansent. Contraste sympathique avec la location du théâtre placé entre la super (prononcez "Zoupeur") grosse avenue Unter den Linden et l'île aux musées et ses marées noires de touristes en plein jour et l’atmosphère de fête.

Une heure de matin, je rentre, mon vélo m'attend, le froid aussi.

5 commentaires:

sdrapeau a dit…

"Ambiance très jeune/cool/beau/arty/bla/bla/bla" aber Klar! Wir waren dabei... ;) Je confirme, le retour fut difficile.

sdrapeau a dit…

Btw: les commentaires a la blogger c'est la croix et la banniere...

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

C'est bon ça ! Pas mal le compte rendu et la photo super zarb. Moi aussi je galère encore pas mal avec le théâtre en teuton mais je trouve ça rigolo, et puis du coup à chaque fois que je comprends une blague je rigole 3 fois plus pour compenser les fois où j'ai rien capté :-)

Jeremie Gerhardt a dit…

je note le "rire 3 fois plus fort pour compenser" :-)

Marie a dit…

Ça a l'air mortel cette histoire de pièce en forme de u-bahn fluo !