09/12/2011

Parents le retour

On a beau leur dire, il pleut, la neige n'est pas là et sans la neige les marchés de Noel n'ont que peu d'intérêt, ils reviennent. Programme extrêmement chargé pour ces trois jours, à savoir un savant mélange de prévues et d'imprévues.

9:33 ça commence aujourd'hui dit le titre du film, ça commence tôt le matin surtout. Petit déjeuner à la maison puis direction la ville et son île aux musées. Petit bonjour à Nefertiti, saut dans le U-Bahn et pause déjeuner au Wau à Hebel am Ufer histoire de quitter la masse de touriste. L'après-midi avançant nous nous dirigeons vers Gendarmenmarkt et son marché de Noel payant. Nous boycotterons les 1€ demandés.

16:33 retour à Friedrischain, un café et ça repart, le clou du programme c'est concert au Phileharmoniker. Trois places derrière l'orchestre avec de face le chef d'orchestre et trois quatre loosers sous nos yeux. Les loosers en questions sont le type au triangle, le type au gros trombone pour faire proute une fois, le type aux cymbales et un autre dont j'ai oublié l'activité. Bref du Richard Strauss (pour Don Quixote) et du Edward Elgar (pour Symphony No. 1 en A flat major), et c'est peu de le dire mais c'était pas mal.

23:33 aprés un slalom entre les bourrés du vendredi soir nous rentrons à la maison. Moi je re-sortirais pour taper la discute avec un Samuel.

01:33 Et habilement je roule sur un bris de bouteille de bière (cf. les hordes de bourrés) en rentrant de Kreuzberg, c'est peu de le dire mais ça vibrait un peu sur mon vélo sans air dans une roue. Sommeil.

1 commentaire:

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Dommage, on s'est loupé au Fuchs & Elster! Je suis arrivé peu après ton départ. Dommage pour la roue d vélo, mais bon ça fait partie de la vie à Berlin. On dirait que les bourrés font exprès d'éclater leurs bouteilles sur les pistes cyclables... Bon weekend et la bise de Martinique